Muaythaitv.com
Poster un nouveau sujet « sujet précédent | sujet suivant »  

Question à nos "responsables" de formation.

Messages: 4490
Inscrit le: 06 Oct 2006
  • Diffamation ou insultes
  • Spam ou arnaque
  • Troll
  • Hors sujet
Alerter
Posté le: Ven Oct 09, 2009 5:14 pm En France, le diplôme d'Etat est un incontestable passe-droit. Et cela est d'autant plus vrai que le diplôme est « gracieux ». Je viens tout juste d'apprendre que le titulaire d'un BPJEPS APT peut désormais et officiellement faire de la musculation au cours de sa séance. Une nouvelle corde à son arc. Très heureux que ce titulaire d'un diplôme déjà bien valorisé sur le marché du travail ! Il peut maintenant tout faire... y compris du cardio boxe. Avis aux employeurs !!! Question : Comment se fait-il qu'un titulaire d'un BPJEPS Activités Pugilistiques est plus limité -par les textes (si je ne me trompe pas )- dans ses actions pédagogique et éducative... et donc dans ses propositions de projet professionnel ? Certes il peut faire beaucoup de chose officieusement, mais officiellement... Il est vraiment temps de se pencher sur ce problème de façon à rapidement revaloriser ce diplôme injustement discrédité. Au nom d'eux, un grand merci !!!!
_________________
« C’est mon opinion, et je la partage »
Messages: 73
Inscrit le: 28 Mar 2006
  • Diffamation ou insultes
  • Spam ou arnaque
  • Troll
  • Hors sujet
Alerter
Posté le: Ven Oct 09, 2009 7:45 pm bonjour boxeurlambda,

je voudrais savoir où a tu obtenu l'information qui autorise officiellement un titulaire du BP APT à mettre en place des séances de muculation..???

s'il s'agit uniquement de renforcement musculaire, ou d'exercice de musculation lié à une séance bien plus compléte ou encore d'initiation à la musculatio.... cela fait belle et bien parti des prérogatives du titulaire du BP APT (si je ne ma trompe pas..)..

il me semble que la formation du BPJEPS APT est bien trop diversifier, dans le but de former des educateurs sportifs polyvalent avec pour limite un champ d'action restreint à l'initiation, pour autoriser les détenteurs de ce diplôme à officier dans le champ de la musculation proprement dite.

ceci dit la limite entre initiation, dévelopement, perfectionnement ...est très faible et difficile à saisir.... ce qui permet officieusement de diversifier son activité...

merci pour ta future réponse,

sportivement,
Messages: 4490
Inscrit le: 06 Oct 2006
  • Diffamation ou insultes
  • Spam ou arnaque
  • Troll
  • Hors sujet
Alerter
Posté le: Sam Oct 10, 2009 7:09 pm Je te réponds dès que je trouve un petit moment à moi Wink.
_________________
« C’est mon opinion, et je la partage »
Messages: 4490
Inscrit le: 06 Oct 2006
  • Diffamation ou insultes
  • Spam ou arnaque
  • Troll
  • Hors sujet
Alerter
Posté le: Sam Oct 17, 2009 2:56 pm Une remarque avant de te répondre. Je suis très déçu de ne pas avoir eu l'avis d'un responsable de formation d'Etat « activités pugilistiques » sur cette épineuse question. On préfère éviter le débat pour ne pas se risquer à... Vraiment dommage !!! Evil or Very Mad

Sinon, j'ai eu cette information par un ami éducateur sportif titulaire du BPJEPS APT qui m'a appelé très récemment. Cet été, il intervenait dans un camping en tant qu'animateur sportif. Au cours d'une séance de musculation sur appareil avec un groupe, il a reçu la visite d'un inspecteur de la DDJS qui contrôlait le bon déroulement des activités sportives sur le camping. "Pris en flagrant délit", il a cherché à noyer le poisson dans l'eau. L'inspecteur l'a tout de suite rassuré en lui disant qu'un titulaire BPJEPS APT pouvait désormais encadrer des séances de musculation dites classiques.... à sa grande surprise et à la mienne Rolling Eyes .

Il semblerait qu'on accorde un peu trop d'importance au BPJEPS APT. Or ce attention privilégiée me gêne fortement puisqu'elle dénigre indirectement et injustement certains autres BPJEPS -dont le BPJEPS activités pugilistiques-. Sur le papier d'Etat pourtant, il semblerait qu'ils soient égaux en droit sur le marché du travail. Un exemple précis : avec le BPJEPS APT, le titulaire peut travailler sans problème avec la Fédération Française d'Education Physique et Gymnastique volontaire (EPGV)... ce qui est loin d'être le cas pour le titulaire d'un BPJEPS activités pugilistiques pourtant pas moins bien armé pour proposer des séances riches et variées.

J'ai réussi à travailler avec quelques associations de gym parce qu'il n'y avait à l'époque aucun titulaire BPJEPS APT de disponible. Une chance !!! Et sans me vanter, je trouve que je me débrouille plutôt pas mal. Alors pourquoi ne pas faire davantage confiance à d'autres titulaires d'un BPJEPS activités pugilistiques plutôt qu'aux seuls saints titulaires du BPJEPS APT? Pourquoi !!!!!... ????? Il est temps que les responsables de la formation BPJEPS activités pugilistiques se penchent sur la question et s'investissent sur le terrain pour redorer le blason de notre diplôme. Il est temps ce diplôme soit reconnu au même titre que les autres BPJEPS APT, BPJEPS AGFF, BPJEPS MUSCULATION... Avant de mettre en place une formation qualifiante, il faut bien la penser pratiquement. A bon entendeur !!!

_________________
« C’est mon opinion, et je la partage »
Ma réponse
Identifiez-vous ou bien inscrivez-vous pour poster une réponse




Poster un nouveau sujet

Sauter vers: